shadow
Malabar
© Kréma / DR

Malabar


Malabar chewing gum bigout & tatouages des Années 80

On est au tout début des années 60 lorsque la marque de bonbons Krema lance son fameux cheming gum Malabar.

La confiserie n'a pas encore son célèbre personnage blond comme mascotte mais déjà le succès est là.

10 ans plus tard le personnage "M. Malabar", un personnage blond et musclé arrivera avec le principe de petites vignettes fournies avec le cheming gum.

A cette époque, de nombreux dessinateurs de bandes dessinées se sont succédés dans la création des courtes histoires.

Dans les années 80, arriverent les tatouages, qui pouvaient être trouvés dans l'emballage, à la place des petites histoires, ce qui contribua encore à populariser la marque auprès des enfants qui n'attendaient que de pouvoir se coller une image sur le bras.

Plusieurs séries de tatouages se succédèrent, parmi lesquelles on retrouvera la collection Astérix en 1984 et la collection Détective en 87.

En 2011, une fine équipe marketing de chez Krema mettra fin à l'utilisation de M. Malabar pour le remplacer par un chat noir jugé plus dans l'ère du temps.

Anecdotes

De nombreuses rumeurs ont circulé dans les cours de récré vers la fin des années 80, accusant les tatouages de contenir de la drogue (LSD ou cocaïne selon les sources..) pour rendre les enfants accro, ce qui vraisemblablement n'empêcha aucun d'entre nous de dévaliser la boulangerie du coin...

⎯ Mis à jour le

Videos, vieilles pubs et génériques


Pub de 84 sur la série Asterix avec Richard Gotainer au chant !

Publicité "Qu'eeeeest ce que tu manges?" de 1995

Pub 'Quand yen a marre, ya Malabar'
Vous aimez Malabar ? faites-vous (ou offrez) un cadeau !

Et si on en parlait ? Racontez vos souvenirs !

Replongez en enfance
1 fois par semaine !

Une fois par semaine,
on vous envoie un souvenir de votre enfance dans votre messagerie.

Abonnez-vous et recevez de quoi buller en réunion !