Street Fighter 2

Référence dans le monde du jeux vidéo, Street Fighter est la licence qui fit vendre des millions de consoles à elle seule et ainsi assurer la fortune de son éditeur Capcom. Personnages emblématiques, jouabilité incroyable et coups spéciaux mémorables ont permis a des millions de joueur de régler leurs compte à coups de tatannes et autres Hadoken dans les années 90.

Origines du jeu Street Fighter 2

On est en 91 quand Capcom sort la suite d'un premier titre ayant bénéficié d'un relatif succès, Street Fighter sur bornes d'arcade.

Le succès de ce second volet est incroyable, les pièces de 5 francs s'accumulent dans les monnayeurs (quand les joueurs n'usaient pas de stratagèmes tels que les allumeurs de briquets électroniques pour ne pas payer) si bien que Capcom portera sa licence sur une toute nouvelle console de salon aux caractéristiques impressionnantes, la super Nintendo.

C'est ainsi qu'en 92 la console sera vendue en bundle avec le jeu et se vendra comme des petits pains au Noël de la même année.

Street Fighter 2 sera le premier titre d'une longue série de titre sortant de manière continue a quelques mois d'intervalle parfois, Capcom déclinant son jeu en des dizaines de versions (Street fighter II', Super street fighter II, Champion Edition, Hyper Fighting, etc...)

Combien ça valait un jeu Street Fighter 2 ?

La cartouche du jeu coûtait cher pour l'époque puisque la version initiale, Street Fighter 2 World Warrior coûtait 690 francs, soit 112 euros.

Anecdotes

  • La licence fut adaptée en film en 94, avec comme personnages principaux Guile et Cammy, interprétés respectivement par Jean Claude Vandamme et Kylie Minogue

  • Le premier volet de la série utilisait les propriété des pad analogiques, permettant de varier la puissance des coups, système très rapidement abandonné suite aux abus des joueurs qui détérioraient les bornes d'arcade

⎯ Mis à jour le

Videos, vieilles pubs et génériques


Publicité Super Nintendo 1992

Et si on en parlait ? Racontez vos souvenirs !